Pourquoi un préfet maritime ?
Pourquoi un préfet maritime ?

La mer et les océans sont de vastes espaces de liberté où l'activité humaine peut être très importante. Ces activités maritimes sont très nombreuses et concernent principalement le commerce (pétrolier, vraquier, porte-conteneurs,...), l'exploitation des ressources (pêches, éoliennes, hydroliennes,...) et les loisirs (voile, natation, kayak, surf,...).

Cette fréquentation peut entrainer des risques d'incidents ou d'accidents qu'il faut éviter par des règles de navigation, d'exploitation et de bon sens.

De plus, le territoire français s'étend en mer sur environ 22 kilomètres au large des côtes ou des îles ; et ses intérêts s'étendent bien au-delà de cette zone en haute mer. La France possède donc une des surfaces maritimes les plus importantes au monde. Ainsi, le territoire maritime français est de 11 millions de km², soit 20 fois le territoire de la France métropolitaine.

Ainsi, le rôle du préfet maritime, représentant de l'Etat, est de faire respecter la souveraineté et la défense des intérêts de notre pays, les règles du droit maritime et d'assurer les secours en mer.

Il doit aussi protéger le milieu marin, prévenir les risques et lutter contre les éventuelles catastrophes en mer (collisions, pollutions, feu sur un navire, etc).

Son action appelée "action de l'Etat en mer" est coordonnée par le Secrétariat général de la mer (SG-Mer) qui dépend directement du Premier ministre.

L'espace maritime est découpé en plusieurs zones (souvent fonction de la distance du littoral) dans lesquelles les responsabilités et les pouvoirs du préfet maritime sont différentes. Pour simplifier, plus nous nous éloignons des côtes, plus les responsabilités et le pouvoir du préfet maritime diminuent.

Derniers Articles